De la viande végétale au menu pour la réouverture des restaurants en Chine

L'épidémie de coronavirus en Chine a propulsé les alternatives à la viande en tête des menus

De Starbucks à KFC, les propositions végétales s’affichent de plus en plus nombreuses. Le COVID-19 ayant suscité l’inquiétude des citoyens chinois quant aux liens entre la viande et les maladies virales, ils se tournent plutôt vers des produits sans viande. 

La demande d’aliments protéinés d’origine végétale augmente en Asie, selon les fournisseurs, car la suspicion concernant les liens possibles entre la viande d’animaux sauvages et le nouveau coronavirus pousse certains consommateurs, notamment à Hong Kong et en Chine continentale, à repenser leur alimentation.